Datation

1850

Style

romantisme

Lieu de création

Bruxelles

Dimensions

largeur 308 cm

Numéro d'inventaire

1441T

Identifiant Urban

38230
voir plus

Description

Antoine Wiertz dessine et sculpte dès l’âge de dix ans. A quatorze ans, il est élève de Mathieu-Ignace Van Brée Ă  Anvers. A Paris, de 1828 Ă  1832, il subit l’influence du romantisme. Il est l’émule, selon ses dires, de Michel-Ange et de Rubens dont il veut réaliser une synthèse. En dehors de ses ambitions créatrices, Wiertz est un républicain épris de justice, hanté par l’échec de la révolution de 1848, sensible Ă  la misère sociale et aux drames liés Ă  la guerre.

Peint en 1850, Christ ou Le Juste se veut un manifeste contre l’injustice sociale et les atrocités de la guerre. En 1899, ce tableau est choisi pour la décoration intérieure de la Maison du Peuple. Étant donné la position traditionnellement anticléricale du parti ouvrier belge (POB), on peut s’interroger sur les raisons de ce choix pour le moins surprenant. Néanmoins il ne faut pas perdre de vue que depuis la publication de l’encyclique Rerum Novarum de Léon XIII en 1891, Ă  l’origine du mouvement ouvrier chrétien, le POB ne pouvait plus se permettre d’avoir une politique aussi tranchée sur la question religieuse. Selon Émile Vandervelde, figure de proue du POB, le parti ouvrier doit lutter pour améliorer le sort de tous les travailleurs quelle que soient leurs convictions religieuses. « L’idée socialiste, écrit-il, ferait plus aisément la conquĂŞte des masses prolétariennes, s’il renonçait, sinon Ă  toute action anticléricale, du moins Ă  toute propagande antireligieuse. Â» (VANDERVELDE, E., Essais socialistes. L’alcoolisme, la religion, éditions Alcan, Paris, 1906, pp. 102-183). Il semble donc que ce soit dans ce contexte idéologique, qu’il faille chercher les raisons de ce choix.

Il est intéressant de noter qu’avant d’opter pour ce tableau de Wiertz, le parti ouvrier belge s’était adressé au peintre néo-impressionniste Signac. Jugée trop utopique, l’œuvre proposée par l’artiste français fut refusée par le comité du parti.

Auteur : Association du Patrimoine artistique, C. Ekonomides, 2020

Sources

BODART, R., Antoine Wiertz, collection "Monographies de l'art belge", Editions De Sikkel, Anvers, 1949.

Crédits

Discussion