Emplacement

°Réserves

Datation

Entre 1715 et 1730

Type d'objet

Matériaux

Dimensions

hauteur 97 cm — largeur 186 cm (A plat)

Numéro d'inventaire

D2017.84.10

Identifiant Urban

80943
voir plus

Description

Costume de statue en dentelle, vers 1730-1740

Dentelle de Bruxelles aux fuseaux à pièces rapportées et relief

La scène centrale est composée d’un agneau portant un étendard, couché sur un socle. Il est au cœur d’un médaillon formé de volutes surmonté d’une couronne avec à son sommet un orbe crucigère (une sphère surmontée d’une croix, symbole du pouvoir céleste sur le pouvoir terrestre). Un large décor foisonnant entoure en symétrie ce symbole christique. Il se compose de motifs végétaux (grappes de raisin et feuilles de vigne, ananas, tournesol, digitales, palmes, pavots, campanules, œillets) et animaux (papillons, libellules, chenilles et trois oiseaux (paons ou phénix ?) mis en valeur par l’emploi d'une grande variété de fonds (mais pas de drochel). La dentelle suit les modes et cette exubérance est typique du style Régence.

Nous attirons votre attention sur les deux magnifiques anges qui entourent l’agneau. Ils tiennent chacun dans la main gauche un encensoir et portent dans la main droite la couronne au-dessus de l’agneau. D’un traitement iconographique typiquement baroque, leur symétrie est impressionnante. Le détail et la minutie de leur réalisation (notamment le rendu du visage et des ailes) témoignent du degré ultime de perfection atteint par la dentelle de Bruxelles.

La forme de cette dentelle en cape avec col et ses bords finement terminés laissent supposer qu’il s’agit d’un manteau de statue.


Sources

Gauthier C. et Cooreman R., Automne de la dentelle #4, « Des hommes et des dieux. Motifs rares dans les dentelles », musée Mode & Dentelle, Bruxelles, 2022, notice f.

Crédits

Discussion