Datation

Entre 1834 et 1915

Type d'objet

Style

réalisme

Lieu de création

Bruxelles

Dimensions

hauteur 174 cm — largeur 93 cm

Numéro d'inventaire

1360T

Identifiant Urban

42684
voir plus

Description

Alors que le penchant de Léopold Speekaert pour le classicisme semble s’accorder à ses origines bourgeoises, sa forte personnalité et son caractère indépendant le poussent dans le camp des réalistes, qu’il rejoint en 1853, lors de son passage à l’atelier libre Saint-Luc.

Speekaert choisit généralement ses sujets dans le monde du travail. Toutefois, avec La Femme à l’iris, tableau qu’il destine au Salon de Paris, l’artiste s’écarte de son iconographie habituelle et opte pour un sujet susceptible de plaire au public plus conventionnel des salons officiels. Reprenant le thème du nu féminin, très en vogue dans les salons du XIXe siècle, le peintre a voulu se confronter aux maîtres du passé, et plus précisément aux Italiens du XVIe siècle qu’il a eu l’occasion d’admirer lors d’un séjour à Florence et à Venise durant l’été 1868. Tant l’attitude du modèle que le velouté laiteux de la chair, évoquent les maîtres italiens. Speekaert traduit avec délicatesse le sentiment amoureux d’une jeune femme au cœur tendre dont l’innocence est suggérée par les iris et dont la nudité souligne la pureté et la fragilité. Fidèle à son leitmotiv – la représentation de femmes pensives dans des scènes d’intérieur – cette œuvre d’une grande force émotive n’est pas sans rappeler les figures de femmes, nues ou légèrement vêtues, réalisées par son ami et condisciple Eugène Smits.

Auteur : Association du Patrimoine artistique, C. Ekonomides, 2020

Sources

Musée Speekaert (catalogue), Saint-Gilles-lez-Bruxelles, p.8, n°5.

LOUIS, E., « Léopold Speekaert », Fédération Artistique, 1 mai 1898, Anvers, pp. 227,228.

MECOENAS (Théodore Hannon), « Léopold Speekaert », La Chronique, 22 avril, 1898, s.p.

MAUS, O., « Léopold Speekaert », L’Art Moderne, 24 avril 1898, pp. 131, 132.

BENSUS, M., « Type d’aujourd’hui, Léopold Speekaert », Le Bruxellois, 2 avril 1918, s.p.


Voir la fiche originale de cet objet : balat.kikirpa.be

Crédits

Discussion