Emplacement

En réserve

Datation

1671

Type d'objet

Matériaux

Exposition

Hyperreal-The art of trompe l'oeil, 22 février 2022 — 22 mai 2022
De Durer à Tiepolo, 18 juin 2021 — 12 septembre 2021

Inscriptions

"C.N.Gysbrechts A° 1671" (sur le bord de la table, à gauche)

Dimensions

hauteur 124.5 cm — largeur 184.5 cm (sans cadre)
hauteur 144.4 cm — largeur 186.8 cm — profondeur 4.5 cm (avec cadre)

Numéro d'inventaire

JBW 193

Identifiant Urban

29730
voir plus

Description

Peintre de la guilde d'Anvers, Cornelius Gysbrechts deviendra peintre à la cour royale du Danemark. C'est à Copenhague que ce tableau est réalisé en 1671. Peintre de natures mortes, il aime le trompe l'oeil et joue sur l'effet illusionniste de la peinture, en témoigne le motif de l'étoffe comme soulevée subrepticement.  Derrière un ample rideau à moitié relevé apparaissent les reliefs d'une partie de chasse. Lièvre, faisan mais aussi gibecière, cor de chasse, fusil sont savamment disposés et créent un aspect fastueux, reflet du statut social élevé du chasseur. Le peintre rend avec talent les différentes textures : plumes, fourrure animale, velours d'un tissu, cuivre de l'instrument. Le bleu, le brun et le vert structurent la toile et se répondent en de subtiles harmonies. Seules les notes rouges du plumet et du capuchon du faucon qui était mis sur la tête de l'oiseau, à gauche, contrastent avec la gamme chromatique. Mais la note rouge de ces accessoires éveille l'attention du spectateur et souligne cette technique de chasse réservée à la noblesse et synonyme de prestige.
Crédits

Discussion