Emplacement

Maison du Roi, Réserves

Datation

1894

Type d'objet

Ensemble

59 aquarelles de Bruxelles par Carabain

La rue d'Isabelle

L'ancien entrepôt vu de la rue de l'Ophem

La rue de la Cigogne vue depuis la rue de Flandre

Ensemble de 59 aquarelles de Bruxelles

L’entrée de l’impasse de la Pervenche et de l’Enfer

La rue Villa-Hermosa

La rue Terarken

La rue Ravenstein vue vers la rue Terarken

La rue Ravenstein, vers la rue Montagne de la Cour

La pompe de la rue Ravenstein

La rue Notre-Dame en direction de la Montagne de la Cour

La rue Notre-Dame en direction de la rue Terarken

La rue des Trois Têtes

L'impasse Saint-Roch

L'impasse Saint-Roch

L'impasse Saint-Roch

L'impasse Saint-Roch

La rue de la Clé

L'intérieur de l'impasse de l'Ormeau

L'entrée de l'impasse de l'Ormeau

La deuxième entrée de l’impasse de l’Ormeau

L'impasse de l'Arc-en-ciel

L'impasse du Roulier, rue de Flandre

Vue intérieure de l’impasse du Roulier, rue de Flandre

La rue Montagne de la Cour vue en direction du bas de la ville

La rue Montagne de la Cour vue de la rue de la Madeleine

La rue des Sols en direction du Cantersteen

La rue des Sols en direction de la rue Terarken

L'impasse de l'Enfer

L'impasse de la Pervenche

La rue d'Alost

La rue du Bummel

L’impasse du Laboureur

Le couloir sud de l’impasse de la Perle-d’amour

Le couloir nord de l’impasse de la Perle-d’amour

La cour de l’impasse de la Perle-d’amour

Le portail d’entrée de la rue de la Cigogne, rue du Rempart des Moines

La rue d'Amsterdam et le bâtiment des douanes

L'ancien entrepôt vu du quai du Commerce

La rue des Moutons à Molenbeek

Le bassin du Commerce

Le bassin du Commerce

La Place du Grand Sablon et la fontaine

L’impasse Saint-Jacques

Le premier couloir latéral de l’impasse Saint-Jacques

La rue du Chien Marin

La rue du Pays de Liège

La rue du Rempart des Moines

La rue Montagne des Aveugles en direction de la rue du Marché au Bois

La rue du Temple

La rue du Faucon

La rue des Minimes près de l’ancien hôpital militaire

La rue des Minimes

L'impasse du Navire

L’église Saint-Nicolas et la Petite rue au Beurre

L’église Notre-Dame de Bon-Secours depuis la rue des Grands Carmes

La rue de l'Étuve

Le coin de la rue de la Grande Île et de la rue de l’Éclipse

L’angle de la rue Notre-Dame du Sommeil et de la rue Vandenbranden

Exposition

Bruxelles Jadis , 21 octobre 1994 — 06 novembre 1994

Lieu de création

Bruxelles

Inscriptions

"J Carabain " ( partie inférieure gauche)
"n° 6 Rue Ravenstein (Carabain ?)" (au revers)

Dimensions

hauteur 45.3 cm — largeur 25.6 cm
hauteur 47.7 cm — largeur 23.3 cm (feuille)

Numéro d'inventaire

L.1894.5

Identifiant Urban

36741
voir plus

Description

"Pour réaliser cette aquarelle, l’artiste s’est placé sur les marches supérieures de l’escalier, derrière la grille en fer forgé. Nous voyons la rue Ravenstein en direction de la Montagne de la Cour et les nombreuses enseignes des commerçants et artisans établis dans la rue. Du côté, gauche, l’enseigne brun rougeâtre du pharmacien Ch. Delacre. Mentionné pour la première fois au n° 3 dans l’annuaire de commerce de 1895, il n’y apparaît pas encore en 1894, date supposée de ce dessin.

À droite, on reconnaît le porche cintré du marchand de charbon J. Labby, la niche de la pompe et l’entrée de la maison Dupuich. Au-dessus de la façade surbaissée, on voit le mur latéral en pierre bleue du bâtiment voisin qui porte des traces de fenêtres condamnées. Ce qui laisse supposer que les noyaux de certaines maisons de cette rue sont plus anciens que leurs façades ne le laissent supposer.

Le nouvel escalier plus étroit, l’hôtel Ravenstein, profondément restauré et la maison voisine datant du XVIe siècle à côté de laquelle Delacre fit construire une pharmacie en style néogothique en 1895, sont les seuls vestiges de l’ancienne rue qui nous sont parvenus." (1)

Sources

(1) TER ASSATOUROFF, Corinne, VREBOS, Martine, DEKNOP, Anne, GAUTHIER, Catherine. Bruxelles à l'aquarelle : Instantanés 1894-1897, Jacques Carabain. Bruxelles : Musée de la Ville de Bruxelles, 2010, p. 150-151. (Fontes Bruxellae, n°5).

Crédits

Discussion