Datation

Entre 1875 et 1900 (ca)

Type d'objet

Style

réalisme

Inscriptions

"M. Demanet" (signé : en bas à gauche - peint)

Dimensions

hauteur 44 cm — largeur 35.5 cm

Numéro d'inventaire

1429T

Identifiant Urban

42831
voir plus

Description

Issue d’un milieu bourgeois et cultivé, Mathilde Demanet fut l’élève de Charles Hermans et d’Eugène Smits, figures de proue du réalisme et du naturalisme en Belgique. Elle fut la première femme peintre à rejoindre les jeunes artistes du cercle d’avant-garde bruxellois, la ChrysalideC’est au sein de ce cercle qu’elle fait la connaissance de son futur mari Léopold Speekaert. Contrairement à ce dernier dont l’œuvre touche à plusieurs genres picturaux, Mathilde Demanet est attirée par le portrait. Son œuvre pleine de sensibilité use de teintes sombres et ses larges coups de pinceau ne sont pas sans rappeler le sfumato d’Eugène Smits dans ses portraits de femmes. Comme la plupart des peintres naturalistes, Mathilde Demanet fera des membres de sa famille, parents, sœurs et conjoint, ainsi que de ses proches amis, ses modèles par excellence.

Ce Portrait de dame représente une femme dans la trentaine, la tête légèrement inclinée vers la gauche. Ce portrait ne cherche pas à donner une image stéréotypée de la femme dans ses activités quotidiennes mais saisit un moment de méditation et d'introspection.


Auteur : Association du Patrimoine artistique, C. Ekonomides, 2020





Sources

Mecoenas (Théodore Hannon), « Exposition Mlle Mathilde Demanet, Jean Mayné, Armand Laureys et Jacques Marin », La Chronique,  1 mai 1902, s.p.
« Exposition Mlle Mathilde Demanet, Jean Mayné, Armand Laureys et Jacques Marin », L’Étoile belge, 29 juin 1902, s.p.
« Triple exposition Jean Mayné, Armand Laureys, Mlle Mathilde Demanet », Le National, 29 juin 1902, s.p.

Voir la fiche originale de cet objet : balat.kikirpa.be

Crédits

Discussion