Emplacement

Réserve

Datation

Entre 1700 et 1725

Type d'objet

textile religieux > textile liturgique
voile de bénédiction

Matériaux

Exposition

Été de la dentelle #1, 22 juin 2018 — 30 septembre 2018
Espace permanent "Dentelles", 01 janvier 2004 — 01 janvier 2016

Dimensions

hauteur 97 cm — longueur 83.5 cm

Numéro d'inventaire

D2017.84.07

Identifiant Urban

41533
voir plus

Description

Voile de bénédiction, Consécration, 1er quart du 18e siècle
Lin, dentelle de Bruxelles, fuseaux à pièces rapportées.
Plutôt rares, on en connaît une quinzaine d’exemplaires dans le monde, ces voiles sont désignés traditionnellement dans les collections muséales comme des voiles de bénédiction. Considérés comme les manifestes de la dentelle de Bruxelles, ils sont datés entre 1700 et 1750, présentent des dimensions similaires, sont historiés et leur iconographie est comparable. Ils sont destinés à être vus étalés, ils ne portent pas de marque d’usure ce qui implique un usage peu fréquent.
Le thème central est composé par un baldaquin surmonté du monogramme du Christ I.H.S et entouré de quatre colonnes, deux angelots retiennent la tenture et portent des drapeaux. À gauche, la Vierge Marie couronnée se tourne vers un angelot qui lui tend un encensoir fumant ; à droite le Christ porte une couronne d’épines et tient une palme ou un rameau qu’il tend vers un angelot portant une branche d’hysope avec un bénitier. Au-dessus des deux personnages, le monogramme de Marie (MARIA). Cette scène a été identifiée comme représentant la consécration de l’église Notre-Dame de Laeken, aujourd’hui disparue.
Cette église et la chapelle Sainte-Anne voisine étaient un lieu de pèlerinage réputé pendant tout le Moyen Âge et l’Ancien Régime, de nombreux miracles étaient attribués à la Vierge sensée guérir les problèmes de stérilité. Le lieu connut une dévotion mariale importante, notamment du fait de l’archiduchesse Isabelle.

Remarquez la finesse d’exécution notamment dans le travail des vêtements et dans l’illusion du carrelage. Dans le décor, on retrouve de nombreux éléments disposés de façon symétrique. Dans les coins supérieurs, deux angelots qui sonnent des trompes encadrent la scène centrale. Dans la partie inférieure, deux anges assis sur des nuages frappent des tambours. Le décor de l’encadrement est fait de palmes, d’orangers en pots et de rinceaux fleuris qui ordonnent la composition et retiennent l’œil par leur frêle silhouette verticale.

Sources

Gauthier C. et Cooreman R., Les voiles de bénédiction en dentelle de Bruxelles, livret du visiteur de l'exposition temporaire dans la Chambre des dentelles du 23.06.2018 au 30.09.2018, Musée Mode & Dentelle, Bruxelles, 2018.

Crédits

Discussion