Type d'objet

Ensemble

Le Travail

Style

réalisme
symbolisme

Identifiant Urban

43898
voir plus

Description

Le Travail est l’une des quatre statues allégoriques placées devant les pilastres  qui encadrent les trois hautes fenĂŞtres de la grande salle de réception du 1er étage et qui surplombent le grand escalier d’honneur de la façade principale de l’hĂ´tel de ville de Saint-Gilles. On trouve de gauche Ă  droite les statues symbolisant Le Travail, puis L’Instruction et La Justice, toutes deux réalisées par Jacques de Lalaing, et enfin Le Droit, Ĺ“uvre également de Julien Dillens, autrement dit les quatre vertus civiques sur lesquelles repose l’édifice d’une société de droit, d’équité et de progrès, et que l’autorité publique, garante des libertés individuelles, protège, cette dernière étant incarnée sur la façade par l’aigle doré situé au sommet de l’édifice. Dillens a représenté ses deux vertus sous les traits d’hommes, de Lalaing sous ceux de jeunes femmes.

Pour incarner le travail, Dillens a représenté un fondeur tenant Ă  la main un instrument de son art et Ă  ses pieds une enclume et une plaque de bronze prĂŞte Ă  ĂŞtre martelée. Le personnage est drapé Ă  l’Antique, une partie du buste découvert. L’air songeur, une main tenant le menton, l’artisan semble jauger, évaluer l’œuvre qu’il vient de réaliser. Arnold Goffin rappelle que Dillens était déjĂ  malade et que ce sont ses collaborateurs qui réalisèrent la statue.

Auteur : Association du Patrimoine artistique, A. Jacobs

Sources

GOFFIN, A., Juliens Dillens, Turnhout, Brepols, 1919, p. 26


DEJEMEPPE, P.,  Les sculptures de la façade de l’hĂ´tel de ville de Saint-Gilles, Saint-Gilles, 2019, n°8.
Crédits

Discussion