Emplacement

En réserve

Datation

1895

Type d'objet

Matériaux

Inscriptions

" Jef Lambeaux/ 1895" (sur la base, à l’arrière, à gauche)

Dimensions

hauteur 57.5 cm — largeur 44 cm — profondeur 39.5 cm

Numéro d'inventaire

CC 1122

Identifiant Urban

37574
voir plus

Description

Formé à l'Académie d'Anvers, Jef Lambeaux apporte à la sculpture belge dès 1870 un vent nouveau. Rejetant le classicisme qui avait longtemps prévalu, il introduit un réalisme baroque dans le choix et le traitement de ces sujets. Le mouvement des corps, la description de l'anatomie, le réalisme des scènes choque le public mais enchante aussi une frange plus progressiste. Surnommé le "Michel-Ange du ruisseau", il bouscule les codes. Ainsi, le thème de la lutte, comme le combat des gladiateurs de l'Antiquité, est traité par l'artiste dans différentes oeuvres, dès 1881 mais en s'éloignant de l'influence antique :
« Partout où l'homme déploie le prestige de sa force, disait Lambeaux, je vais l'étudier et l'admirer. (...) Mais ce qui, dans cet ordre d'idées, m'a toujours le plus frappé, ce sont les luttes dans les baraques foraines. Je saisis là,dans l'imprévu de l'action, d'admirables jeux de muscu­lature. Dans les torses nus et cambrés, dans le raidisse­ment des membres, je distingue des plans et des lignes d'une véritable beauté. "
Dans cette oeuvre, il ose montrer un homme complètement renversé, qui semble irrémédiablement voué à la chute. Deux grandes diagonales structurent la scène créant une dynamique. Ce modèle se déclinera en différentes grandeur et versions comme c'est le cas pour beaucoup de sculptures de l'époque.  

Crédits

Discussion