Datation

Entre 1834 et 1915

Type d'objet

Style

réalisme

Lieu de création

Bruxelles

Inscriptions

"L. Speekaert" (signature : en bas à droite - peint)

Dimensions

hauteur 35 cm — largeur 48 cm

Numéro d'inventaire

1216T

Identifiant Urban

42738
voir plus

Description

Cette carrière de sable était située du côté est du territoire de la commune de Saint-Gilles. Elle disparaîtra à la fin du XIXe siècle, au profit du développement urbanistique de Saint-Gilles.

Ancienne carrière de sable de Saint-Gilles est une esquisse d’une grande sensibilité d’exécution et de perception. Dans cette œuvre, Speekaert utilise une palette assez limitée, mais l’emploi judicieux de nuances de brun, d’ocre, de vert et de bleu est d’une grande richesse. Il est sans doute l’un des rares paysagistes de l’école belge de la fin du XIXe siècle à avoir mis autant d’intimité dans un paysage. Léon Storck, premier conservateur du Musée Speekaert à Saint-Gilles, aujourd’hui disparu, écrivait dans ce sens : « Toutes ces œuvres sont exécutées avec la préoccupation constante de l’expression vraie de la forme, du ton, de la finesse de l’enveloppe atmosphérique [] ». Noël Charron, « le Musée Speekaert », Touring Club de Belgique, 17 septembre 1937, p. 276.


Auteur : Association du Patrimoine artistique, C. Ekonomides, 2020

Sources

Musée Speekaert (catalogue), Saint-Gilles-lez-Bruxelles, p.16, sans n°.

LOUIS, Ed., « Léopold Speekaert », Fédération Artistique, 1er mai 1898, Anvers, pp. 227, 228.

MECOENAS (Théodore Hannon), « Léopold Speekaert », La Chronique, 22 avril, 1898, s.p. 

MAUS, O., « Léopold Speekaert », L’Art Moderne, 24 avril 1898, pp. 131,132.


BENSUS, M., « Type d’aujourd’hui, Léopold Speekaert », Le Bruxellois, 2 avril 1918, s.p.
CHARRON, N., « Le Musée Speekaert », Touring Club de Belgique, 17 septembre 1937, p. 276.
DEJEMEPPE, P. (dir.), Saint-Gilles, Huit siècles d’histoire(s), 1216 – 2016, Éditions Mardaga, Bruxelles, 2016, pp. 14-67.

Voir la fiche originale de cet objet : balat.kikirpa.be

Crédits

Discussion